Connaissez-vous la fête Inti Raymi ?

Inti Raymi veut dire « course du soleil » ou « fête du soleil » en quechua, la seconde langue officielle du Pérou. À la fois historique et culturel, ce grand événement attire de nombreux touristes venant du monde entier. Au temps de l’empire Inca, il durait environ deux semaines, puis s’est écourté à trois jours au fil des années.   

Origines de l’Inti Raymi

En 1430, Inca Pachacutec, premier empereur de l’empire Inca, instaure l’Inti Raymi. Cet événement, qui était le plus important de la civilisation, a été créé pour montrer le pouvoir inca sur les royaumes qu’il a conquis.

Marquées par divers sacrifices, cérémonies et danses, les festivités commençaient le 21 juin annonçant un nouveau cycle de récoltes. Elles s’étalaient ensuite sur deux semaines avec trois jours de diète stricte pour les hommes. Pendant ces trois jours, ces derniers n’avaient pas le droit de dormir avec une femme et pouvaient consommer uniquement de l’eau, quelques herbes et du maïs blanc cru.

Une fête interdite pendant près de 400 ans

Subissant les conséquences de l’influence européenne et de la découverte des Amériques par Christophe Colomb, l’empire Inca est rapidement dominé par les Espagnols. Il se voit alors obligé de mettre fin à de nombreuses traditions, notamment celles liées à la religion polythéiste considérant le soleil comme une puissance suprême. En 1572, le Francisco Alvarez de Toledo, vice-roi d’Espagne, interdit la célébration de l’Inti Raymi et de toutes fêtes païennes.

Néanmoins, en 1944, cet événement renaît grâce à l’acteur et écrivain péruvien Faustino Espinoza Navarro. En se basant sur les œuvres écrites de Garcilaso de la Vega, il réalise une reconstitution théâtrale de l’Inti Raymi. Au cours de cette période, cette fête est désormais célébrée pendant 4 jours, du 21 au 24 juin.

Déroulement des festivités

Aujourd’hui, l’Inti Raymi réunit chaque année plus de 200 000 locaux et touristes. Destinée à montrer les origines et l’identité des habitants de Cusco, la fête présente de nombreux récits historiques importants de la culture inca. Ce festival millénaire est reconstitué par divers artistes portant des vêtements traditionnels et issus des 4 régions composant jadis l’empire Inca : Chinchaysuyu, Antisuyu, Kuntisuyu et Qollasuyu.

Organisé par environ 500 acteurs, cet événement a lieu à 2 km de Cusco, dans le complexe archéologique de Sacsayhuaman. Il débute avec le grand Inca invoquant le Soleil devant le Coricancha, le plus grand temple de l’empire. Puis, un cortège, formé de membres de la cour, de prêtres et de nobles avance vers la Place d’Armes de Cusco pour la cérémonie de la coca, avant de se diriger vers le château de Sacsayhuaman.  

Les lieux au Pérou inscrits au Patrimoine de l’humanité par l’UNESCO
Observez les condors dans le Canyon de Colca