Visitez les salines de Maras

Les salines de Maras sont un peu contraires à la nature, car elles s’accrochent à une montagne, en hauteur dans la Vallée Sacrée des Incas à côté de Cusco.

L’histoire des Salines de Maras

Ce sont des terres salines développées par les Incas, ou leurs héritages, les Indiens de la vallée. Pendant la période du deuxième et troisième av. J-C ses bassins étaient à leur apogée, car ils fournissaient du sel au territoire de Cusco ainsi qu’à tout le Pérou. Il y a deux explications réalisables à la source salée des Andes. La première raison géologique, ces formations salines sont naturelles dans les roches, où l’eau des aquifères souterrains se dépose dans les fissures de la surface, créant de l’eau salée. Concernant la deuxième explication, le sous-sol peut avoir une grande quantité d’eau et être entouré de roches qui ont subi des fractures, laissant ainsi passer l’eau et une fois en surface, former une source d’eau avec du sel.

Une exploitation importante

Les familles paysannes locales sont maintenant réunies dans une coopérative, préservant cette succession de génération en génération. Actuellement, avec l’industrie et l’exploitation du sel marin, les salines ne sont plus la principale source de revenus pour les familles, qui cultivent souvent des terres supplémentaires à la Vallée Sacrée. En fait, les salines de Maras sont situées à peu prés de 50 km de Cusco, à une altitude de 3 300 mètres. En plus, les 3600 bassins produisent de ce lieu un endroit spécial dont la plus grande ne dépasse pas 20 m2. Pendant un an, le sel tourne autour de 150 à 200 tonnes. Lors de vos tours du Pérou, bénéficiez d’un panorama à 360° par la Vallée Sacrée de salines de Maras. De plus, vous pouvez observer les montagnes, vous voyagerez dans le temps sur les informations de votre guide qui vous fera découvrir l’incroyable de cet endroit.

La découverte impressionnante

Une station balnéaire immaculée à l’extérieur de Cusco qui peut être parcourue en quad. En fait, les aventuriers, laissez-vous séduire par une découverte de Moray. De plus, les Incas construisent un centre impressionnant de recherche agricole, avant d’achever la montée jusqu’à Maras. Ces endroits sont les étapes incontournables que vous visiteriez pendant la découverte de la Vallée Sacrée des Incas pour mieux comprendre l’ingéniosité dont a fait une preuve cette civilisation. Après une escale à Moray, pas loin de la communauté Misminay dans la haute Vallée Sacrée, il est conseillé de rester hydraté, d’autant plus que les bassins salins génèrent plus de chaleur qu’ailleurs.

Visites nocturnes de Lima : découvrez la capitale du Pérou autrement
Peut-on camper au lac Titicaca ?